"Demain, ma patronne va me virer": comment David Pujadas a prédit son éviction

 

Le 17 mai dernier se produisait un séisme dans le paysage de l’audiovisuel français. Après seize ans de service, David Pujadas, 52 ans, était écarté du journal de 20 heures de France 2. On apprenait dans la foulée qu’Anne-Sophie Lapix le remplacerait. La nouvelle a surpris de nombreux téléspectateurs, mais pas l’intéressé.

"Demain matin, j’ai rendez-vous avec ma patronne. Et elle va me virer", avait annoncé David Pujadas à sa fille la veille au soir. Le journaliste vedette de France Télévision avait deviné les intentions de sa cheffe, révèle Le Parisien ce lundi 24 juillet. "Depuis son arrivée, Delphine Ernotte-Cunci pensait que David Pujadas avait fait son temps et qu'il fallait une femme au 20h. Des études qualitatives qui le classaient dernier en termes d'empathie l'ont aidée à se décider", a confié un cadre de France Télévisions au quotidien.

Un autre épisode avait éveillé les soupçons du présentateur. Invité quelques jours avant dans l’émission C à vous, animée par Anne-Sophie Lapix, cette dernière était restée étrangement en retrait, laissant à Anne-Elisabeth Lemoine le soin de mener l’interview. "Il a su qu'elle arrêtait le magazine de France 5. La direction de France Télévisions lui avait proposé un poste qui ne se refuse pas. Il y avait une chance sur deux pour que ce soit le 20h de France 2", a raconté un proche de David Pujadas au Parisien.

Finalement, le rendez-vous du journaliste avec la présidente du groupe France Télévisions, Delphine Ernotte-Cunci, n’aura duré qu’une vingtaine de minutes. Elle souhaitait qu’il continue à animer l’Émission politique mais celui-ci avait déjà le regard tourné ailleurs. Il animera une émission quotidienne sur LCI à la rentrée prochaine. Un retour aux sources puis qu’il a travaillé pour cette chaîne de 1994 à 2001.

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos