En ce moment
 

Stéphane Guillon viré… et la façon dont il l'a appris n'est pas très classe

Stéphane Guillon viré… et la façon dont il l'a appris n'est pas très classe
 

Mardi soir, c'est un coup de fil assez désagréable qu'il a reçu…

C'est par téléphone que Stéphane Guillon a appris qu'il n'officierait plus dans Salut les Terriens, l'émission de Thierry Ardisson, à la rentrée prochaine. Oui mais ce n'est pas son patron qui le lui a appris mais bien un journaliste qui voulait recueillir sa réaction. C'est ce qu'il raconte dans une publication postée sur Facebook.

"Je l'ai appris grâce à un journaliste qui voulait savoir 'Ce que ça me faisait ? / Ça me fait quoi ? Lui ai-je répondu, un brin interloqué. / Vous n'êtes pas au courant ? / Non. (malaise) / Vous êtes viré !' Bref. J'aurais bien aimé que le groupe Canal Plus, avec qui je travaille depuis 2003, me prévienne, un petit coup de téléphone, cela se fait entre collègues", écrit-il.

Il avait justement enregistré ses dernières chroniques de l'émission et pense que cela était peut-être calculé pour qu'il n'évoque pas son licenciement à l'antenne. "J'aurais pu écrire une chronique sur mon licenciement et ça aurait mis une ambiance de merde", ajoute-t-il ainsi.

Dans sa publication, il explique qu'il n'en veut pas à Thierry Ardisson: il fait la part des choses et sait qu'il n'est pas responsable. En revanche, il épingle la chaîné et "la liberté de ton [qui] est une fois de plus le cœur du problème".

C8 prétend que Stéphane Guillon n'est pas "viré" de Salut les Terriens mais qu'il doit céder sa place à un autre. "Cette année, l'humoriste était Stéphane Guillon, avant lui, il y a eu Gaspard Proust. Il y aura un autre humoriste à la rentrée", répond la chaîne à l'AFP.

Reste qu'à l'heure du grand chambardement du PAF de fin de saison, la moindre des choses est quand même d'avertir de visu le principal concerné, non?


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos