SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.
    Tags :
Dossier:0

La consommation de riz exposerait les femmes enceintes à l'arsenic

Virginie Coenart , le

Une étude publiée cette semaine dans Proceedings of the National Academy of Sciences met en garde les femmes enceintes quant à leur consommation de riz, celui-ci pouvant contenir un taux d'arsenic néfaste pour leur bébé.

Le riz serait particulièrement exposé à l'arsenic du fait de son type de culture en rizières mais aussi à cause de la physiologie de cette plante.

Pour les besoins de l'étude, des chercheurs ont mesuré le taux d'arsenic présent dans les urines de 229 femmes enceintes dans l'Etat du New Hampshire. Ils ont découvert que les femmes qui confiaient avoir récemment consommé du riz avaient un taux élevé d'arsenic non-organique -- c'est à dire toxique -- dans leurs urines.

Les chercheurs ont par ailleurs noté que la consommation quotidienne de 100g de riz cuit était comparable à l'absorption d'un litre d'eau contenant la dose d'arsenic maximale tolérée par la réglementation américaine.

On estime à environ 100g la consommation quotidienne de riz aux Etats-Unis, mais ce nombre monte en flèche parmi les communautés asiatiques du pays chez lesquelles on en consomme plus de 400g par jour.

Par conséquent, si des taux élevés d'arsenic s'avèrent dangereux pour la santé, certaines communautés en souffriront plus que d'autres.

Au cours d'une étude de la communauté Coréenne-Américaine en 2009, les participants avait rapporté consommer environ 600g de riz cuit par jour. Les sujets enregistraient par ailleurs une concentration d'arsenic dans leurs urines trois fois supérieure à la moyenne nationale.

Même si les conséquences d'une exposition à l'arsenic sur le développement du foetus ne sont pas encore bien connues, il faut savoir que l'arsenic non-organique est cancérigène et qu'il peut causer des déficiences immunitaires, des cancers de la vessie, des poumons ou de la peau.

1623

 




Réagissez à cet article


Haut