Marc Wilmots a - enfin - signé son nouveau contrat à la tête de l'équipe nationale, a révélé mercredi l'entraîneur des Diables Rouges après avoir dirigé son premier entraînement sur le sol brésilien. Il n'a en revanche pas précisé où et quand, lors de sa conférence de presse à l'hôtel des joueurs à Mogi das Cruzes.
 
 

Le sélectionneur avait expliqué qu'il y avait bien un accord verbal, mais qu'aucun document officiel ne l'avait encore concrétisé

Un accord était conclu entre les parties depuis la mi-avril. Il avait alors été précisé que Wilmots s'était engagé pour quatre années supplémentaires, soit jusqu'au mondial-2018 en Russie. Mais lors du dernier jour du stage en Suède, surprise. Le sélectionneur explique qu'il y a bien un accord verbal, mais qu'aucun document officiel ne l'a encore concrétisé.

 

"Ce que j'ai maintenant fait"

Il avait alors ajouté qu'il attendait de voir prolonger les contrats des membres de son staff avant de signer lui même. "Ce que j'ai maintenant fait", a-t-il déclaré mercredi. "Après Vital (Borkelmans, son adjoint), Mario (Innaurato, le préparateur physique), et Kris Van Crombrugge (le docteur). L'accord avec Lieven Maesschalk doit encore ête signé et l'entraîneur des gardiens Erwin Lemmens veut poursuivre avec nous. Mais il est également au service de Lokeren et certaines choses doivent donc encore être éclaircies. Je veux en tout cas qu'il continue, et j'espère que cela va s'arranger", a-t-il conclu après avoir confirmé qu'il avait personnellement prolongé son contrat jusqu'en 2018.