Europa League: Anderlecht sort par la toute grande porte !

Europa League: Anderlecht sort par la toute grande porte !
 

Retour sur la belle semaine européenne de nos clubs belges avec l'analyse de notre journaliste François Genette.

alahausseAnderlecht sort par la toute grande porte

On espérait secrètement qu’ils ne soient pas ridicules, qu’ils tiennent le choc voire qu’ils puissent faire illusion pendant un certain temps. Mais à aucun moment, on aurait pu imaginer pouvoir être aussi déçu après l’élimination du Sporting face à Manchester United.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les Mauves ont, en deux matches, fait mieux que tout cela réuni. Ils ont tenu les Anglais en échec pendant plus de 200 minutes, cela en se battant de toute leur force, en usant de toute leur énergie.

Et même après avoir pris ce second but si douloureux, encaissé alors qu’ils étaient à bout de souffle, ils ont encore eu la détermination suffisante pour se créer des occasions et être très proches de forger l’exploit le plus retentissant des 16 dernières années du club.

Au final, Anderlecht quitte donc la scène européenne, mais les Bruxellois le font par la toute grande porte.

Genk, un parcours remarquable teinté d’amertume.

Là encore, une amère déception combinée à une grande fierté. Car Genk a non seulement atteint les quarts de finale de l’Europa League, ce qui constitue un exploit en soi pour le club limbourgeois, mais l’équipe d’Albert Stuivenberg aurait même mérité d’aller plus loin dans la compétition.

Il aura finalement manqué vraiment très peu de chose pour que les Belges sortent le Celta Vigo. Un rien d’expérience, un rien d’audace et un rien de chance aussi. Malgré tout, cette campagne aura clairement marqué l’histoire du club et du football belge.

ilsontconvaincu

Le trio Dendoncker – Hanni – Thielemans. (RSC Anderlecht)

Les trois joueurs ont tout simplement été stratosphériques hier soir. Face à des adversaires du top niveau européen, les milieux de terrains anderlechtois ont été plus qu’à la hauteur puisqu’à certains moments du match, ils étaient tout simplement meilleurs. Leur débauche d’énergie est également à saluer.

Une chose est très claire, ils avaient l’opportunité de se mettre en lumière pour attirer d’éventuels intérêts provenant de la Premier League et ils ont totalement réussi leur mission.

Ruben (RSC Anderlecht)

Va-t-on vraiment laissé filer ce gardien en fin de saison ? Hier soir, il maintient encore à lui tout seul Anderlecht dans le match grâce à des parades de classe internationale. Et il se permet même de gagner son duel face à Zlatan Ibrahimovic. René Weiler doit commencer à y penser, et s’il titularisait Ruben dans les buts pour les play-offs ?

ilsontdecu

Nicolae Stanciu (Anderlecht)

Monté inexplicablement à la place d’un Sofiane Hanni pourtant au sommet de son art, le Roumain à 10 millions d’euros à une nouvelle fois terriblement déçu. Quel est le problème avec ce joueur que l’on voyait comme l’un des meilleurs meneurs de jeu de Roumanie ? Très difficile à dire mais Stanciu n’y est clairement pas et sa montée à plutôt desservi Anderlecht que le contraire.

Le duo Malinovski-Pozuelo (KRC Genk)

Autant les deux compères ont été bons à l’aller, autant ils se sont loupés dans les grandes lignes lors de ce match retour. Ils devaient être les moteurs qui permettraient à Genk de sortir le Celta Vigo, ils n’ont été que rarement à leur avantage dans le milieu de terrain.

Vos commentaires

Europa League Calendrier

Europa League Classement

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos

Top Facebook