Autopompes, jets de pavés, plaques de voiture arrachées: la tension est montée d'un cran à la sortie du match Standard-Charleroi

Gros%20incidents%20%C3%A0%20Sclessin%20hier%20soir%20apr%C3%A8s%20le%20derby%20Standard%20-%20Charleroi
Affrontements%20entre%20des%20supporters%20du%20Standard%20et%20la%20Police
640901
 

Des débordements ont eu lieu à l'issue du match Standard-Charleroi. Bilan: 13 policiers légèrement blessés, 6 personnes arrêtées et des centaines de voitures dégradées.

La police avait prévu un lourd dispositif policier dimanche soir pour encadrer la rencontre entre le Standard et Charleroi. 24.322 supporters étaient attendus de pied ferme. Le match s'est vraisemblablement déroulé sans problèmes et la sortie de la rencontre se déroulait dans une ambiance assez calme.


La police tente de séparer les deux groupes

Mais ce qui devait arriver arriva: quelques minutes plus tard, la tension est montée d'un cran. Un groupe minoritaire de supporters de Charleroi a voulu rejoindre un autre groupe du Standard, nous explique notre journaliste François Genette sur les lieux.

Le noyau dur du Standard a alors voulu en découdre avec ces supporters de Charleroi. Les policiers les ont empêchés d'atteindre la Tribune 4, avec succès. Mais les supporters du Standard s'en sont alors pris aux forces de l'ordre en les caillassant agressivement. L'utilisation des autopompes a été nécessaire pour les disperser. À 21 heures, tout était rentré dans l'ordre.


13 policiers blessés

On dénombre 13 policiers blessés légers. Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, était présent. Il s'est dit étonné et choqué d'une telle agressivité dans ce contexte. Six personnes ont été arrêtées, quatre administrativement et deux judiciairement. Ces deux personnes ont été arrêtées alors qu'elles venaient de commettre des dégradations sur une centaine de véhicules garés dans le parking.

20170910-202113

Plaques arrachées, rétroviseurs brisés

Ces dégâts concernent des voitures de supporters du Standard. "Aujourd'hui, je me rendais à Liège pour le match", nous a expliqué l'un d'eux via notre bouton orange Alertez-Nous. "Après le match, en arrivant sur le parking C, mauvaise surprise... nous tous, supporters du Standard, nous rendons compte que plusieurs voitures ont été abîmées. Plaques arrachées, rétroviseurs pour certaines voitures arrachés aussi! Comment est-ce possible de s'amuser à faire ça pendant que les gens prennent du plaisir à aller supporter leur équipe?"

Vos commentaires

Pro League

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

RTL SPORT TWITTER