Pas de suspension pour le coach du Lierse Fred Vanderbiest, son joueur s'en sort moins bien

Pas de suspension pour le coach du Lierse Fred Vanderbiest, son joueur s'en sort moins bien
 

La commission des Litiges de l'Union Belge a décidé mardi de sanctionner le joueur du Lierse Manuel Benson par une suspension de deux journées avec sursis associée à une amende de 800 euros toujours avec sursis. Son coach, Fred Vanderbiest n'a lui pas été poursuivi.

A la 50e minute du derby face à Malines (1-0), Manuel Benson a marché sur le genou de Genn Claes qui venait de s'emparer du ballon d'un tacle glissé. D'après la commission de Review , il s'agissait d'un mouvement volontaire pour lequel le parquet de l'Union Belge a demandé une sanction. L'international espoirs a affirmé qu'il voulait seulement jouer le ballon et n'a pas commis une faute volontaire. Le procureur fédéral Chris Vandenbossche a opté pour une décision clémente en lui infligeant une suspension de deux journées avec sursis.

Son coach Fred Vanderbiest a lui aussi été gracié. Le T1 du Lierse était suspendu pour le match à domicile face au Standard en play-offs IIA et aurait enfreint les règles quant à l'interdiction de communiquer avec les membres de son staff.

D'après le délégué de match présent, Vanderbiest a transmis par deux fois des consignes à son T2 Chris Janssens. Images TV à l'appui, le Lierse a montré que ces consignes avaient été transmises au staff par le capitaine Thomas Wils, lui aussi suspendu.

C'est pourquoi, la commission des Litiges n'a pas donné suite à la demande du parquet fédéral (une journée de suspension et 200 euros d'amende) et n'a donc pas poursuivi Verbiest. Manuel Benson et Fred Verbiest seront donc bien présents sur la feuille de match ce samedi 22 avril (20h00) lors du duel face à Waasland-Beveren.

Vos commentaires

Pro League

Top Facebook

Vidéos