Les primes hallucinantes de Gervinho au Hebei China Fortune

Les primes hallucinantes de Gervinho en Chine
 

La Chine, qui rêve d'être au "sommet du foot mondial d'ici 2050", tente d'attirer les plus grandes stars du ballon rond pour des transferts de plusieurs dizaines de millions d'euros. Dernière exemple en date, l'attaquant argentin Carlos Tevez, recruté jeudi par le Shanghai Shenhua, faisant de lui le footballeur le mieux payé en termes salariaux, avec près de 40 millions d'euros par an. Une semaine plus tôt, le Shanghai SIPG avait lancé les transferts, en débauchant l'international brésilien de Chelsea Oscar, en lui proposant un salaire annuel de 24 millions d'euros, ce qui constituait la marque de référence avant le transfert de Tevez.

Gervinho, lui, évolue en Chinese Super League depuis janvier 2016. L'Ivoirien de 29 ans porte les couleurs du Hebei China Fortune où il touche environ 200.000 euros par semaine. Mais il semble qu'on oublie le reste, les à-côtés du football: "Je gagne environ 150.000 euros à chaque fois que je marque (...) Et en plus, je prends 58.000 euros supplémentaires à chaque fois que je joue un match. En Europe, c'est inconcevable, même au Real Madrid...", a-t-il confié au quotidien britannique The Sun au sujet des nombreuses primes et clauses présentes dans son contrat.

Pour le moment, Gervinho a déjà pris part à 18 rencontres pour trois buts inscrits. On vous laisse faire les comptes.

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos

Top Facebook

RTL SPORT TWITTER

Qualifs Mondial 2018 Résultats