Hand: Nantes-PSG, malheur au vaincu

Hand: Nantes-PSG, malheur au vaincu
L"'ailier gauche du PSG Jeffrey M'tima inscrit un but contre Nantes lors de leur confrontation à Paris, le 26 avril 2015KENZO TRIBOUILLARD
 

Dans la foulée de son succès contre Barcelone en Ligue des Champions (29-25), Nantes reçoit jeudi (20h45) le Paris SG pour le match au sommet de la 12e journée de D1, une rencontre où la défaite est interdite pour les deux équipes.

"Demain (jeudi), c'est un match encore plus important que celui de samedi (contre Barcelone). Si on ne devait en gagner qu'un, on aurait choisi le PSG. Ces deux points vont valoir cher", a averti Rock Feliho, le défenseur du HBCN.

"Je pense que (les deux équipes ont) autant la pression. Je pense que si Paris ne gagne pas, ils vont être en grande difficulté pour rester champions", a précisé l'entraîneur Thierry Anti.

Quatrième avec 14 points, soit déjà sept de moins que le leader Montpellier, le "H" ne doit pas laisser filer le trio de tête et son hôte du soir, 3e avec 18 points.

Mais Paris, déjà battu à deux reprises cette saison, par Nîmes et Aix, ne peut pas se permettre non plus de lâcher des points.

"Ce serait très difficile de revenir" pour remporter le titre, en cas de défaite, a reconnu le Danois Mikkel Hansen, en assurant que pour le club parisien, lui aussi bien plus brillant en Ligue des Champions que la scène nationale, "le championnat est toujours une priorité. Quand tu joues au PSG, tu cherches tous les titres possibles".

Malgré l'absence de Nikola Karabatic, suspendu dans l'affaire des paris, le club de la capitale, avec son armada de stars et un Daniel Narcisse de retour aux affaires, est favori.

"On ne peut pas avoir la prétention de les affronter les yeux dans les yeux, c'est pas vrai. Sur le papier, il y a une différence de niveau entre Paris et nous", a admis Feliho.

- Un "clasico" du hand -

"Après, sur un match tout est possible, d'autant plus quand on joue à domicile et qu'on est un peu portés. Mais Ça fait un moment qu'on joue contre eux, jouer l'effet de surprise, ça va être compliqué", a-t-il ajouté.

"Il commence à y avoir un peu d'histoire autour de nos confrontations (...) ce serait presque un +clasico+" du handball, a résumé Thierry Anti, l'entraîneur du "H".

L'histoire n'est d'ailleurs pas si défavorable aux Nantais, qui ont battu deux fois Paris en championnat (37-31 et 37-38) l'an dernier - ses deux seules défaites en 26 journées - et lors du Trophée des Champions (32-26) début septembre.

Le PSG avait pris sa revanche en sortant le HBCN de la C1 en huitième de finale (26-26, 35-27).

"Ce sont deux équipes qui cherchent la même chose, qui ont une défense très forte, qui courent vite et aiment bien marquer sur contre-attaque", a estimé Hansen.

"La clef, c'est la défense. Quand on défend bien, on marque beaucoup sur contre-attaque. Dans les matchs qu'on a perdus, on n'a pas bien défendu", a précisé le Danois.

Devant les 10.000 spectateurs de la Halle XXL, le match offrira de toute façon une ambiance européenne.

"Ça fait toujours plaisir de jouer dans une grande salle avec une super ambiance. C'est bon pour le handball", a glissé Hansen.

Reste à savoir s'il sera toujours de cet avis après le match.

Vos commentaires

Vidéos

Top Facebook

Qualifs Mondial 2018 Résultats