Voici le communiqué publié par le site du Standard de Liège:

"Après 9,5 années de services dévoués, Pierre François quitte le Standard. Cette décision est prise par l’actionnaire principal en fonction de l’évolution future du Standard. Alors que le Standard fonctionnait jusqu’il y a peu de façon autonome, le club bénéficie depuis la reprise de spécialistes financiers, fiscaux et juridiques mis à disposition par le groupe ELEX".


Avant d'ajouter: "Le choix de supprimer la fonction de directeur général a des avantages mais aussi des inconvénients. C’est le cas pour la plupart des décisions que l’on prend, c’est vrai dans ce cas-ci également. Nous sommes très reconnaissants de l’engouement, des heures sans compter et du dévouement au club que Pierre François a montré durant toutes ces années et nous lui souhaitons de retrouver bientôt un challenge qui correspond à sa personnalité."


Pierre François n'a "aucun regret"

Après près de 10 ans au Standard, Pierre François doit quitter son poste de directeur général, a annoncé le club liégeois jeudi. La décision a été prise par l'actionnaire principal qui supprime son poste, "en fonction de l'évolution future du Standard". "Au moment où le Conseil d'Administration du Standard de Liège vient de décider de mettre un terme à mes fonctions, je quitte celles-ci avec la conviction du privilège qui fut le mien de contribuer à la bonne destinée du club", a réagit Pierre François. Avant d'ajouter: "J'ai une pensée pour ceux et celles avec lesquels mes fonctions m'ont amené à un moment ou à un autre à refuser ce qu'ils souhaitaient obtenir au risque du conflit que pareille situation peut générer". Avant de conclure: "Je n'exprime pas de regret à ce sujet mais j'entendais dire ici que, si opposition il y a eu, elle n'était pas personnelle mais tenait à ce qui me paraissait être un objectif à atteindre pour le Standard de Liège". Pierre François a souhaité beaucoup de succès à l'avenir pour le Standard de Liège, signant: "ancien directeur général".


Deux titres de champion et une Coupe

Succédant à Alphonse Costantin, Pierre François était entré en fonction au Standard à l'automne 2002 comme directeur général, durant 8 et demi sous Robert Louis-Dreyfus et Lucien D'Onofrio d'abord, puis durant une saison sous l'autorité de Roland Duchatelet, assurant ainsi la transition à l'arrivée de l'ancien président de St-Trond. Pierre François aura partagé durant ses 10 années au Standard (9,5 pour être précis) deux titres de champions de Belgique en 2008 et 2009, une Coupe de Belgique (2011) et des campagnes européennes.