Le FC Limelette, exclu du championnat de troisième provinciale B par le Comité Provincial du Brabant suite à des incidents, a vu sa sanction annulée le 5 décembre par la commission d'évocation qui a renvoyé l'affaire au Comité d'appel. Ce dernier a jugé vendredi la plainte partiellement recevable, et a autorisé le club à reprendre la compétition après avoir constaté un vice de procédure.


"Pas règlementaire d'exclure Limelette"

Le 22 septembre dernier, des supporters du FC Limelette ont attaqué les joueurs de Lasne à coups de poing, en particulier le capitaine Christophe Decoster, victime d'une double fracture ouverte de la mâchoire. L'exclusion de Limelette du championnat a été prononcée quelques jours plus tard. Cette sanction a cependant été annulée par la commison d'appel vendredi. "Après comparution des parties lors de la séance du 3 janvier, le Comité d'appel a statué qu'il n'était pas règlementaire (les faits ne se sont pas déroulés sur le terrain, ndlr) d'exclure Limelette du championnat", peut on lire dans le prononcé. "La plainte est donc partiellement recevable, et Limelette est autorisé à reprendre la compétition".


Deux joueurs suspendus 2 ans

Le FC Limelette, qui ne jouera pas encore ce week-end, devra néanmoins composer sans deux joueurs suspendus pour deux ans et l'entraîneur Saïd Albahtouri (cinq ans de suspension, dont deux avec sursis). Il devra aussi rattraper douze matches de retard. L'amende de 1.500 euros, dont la moitié avec sursis, est maintenue.