Mis sous pression par la victoire du leader Montpellier vendredi à Toulouse, le Paris SG (2e) est presque obligé de s'imposer dimanche à Lille lors du choc face au champion en titre, qui reviendrait lui à deux points des Parisiens en cas de victoire.

. Auxerre (20) - Brest (18): Avec six points de retard sur le premier non relégable, Auxerre, lanterne rouge, a des allures de condamné. Brest est également dans la zone rouge mais veut toujours y croire. Cette semaine, le président Guyot a joué ce qui est probablement sa dernière carte en remerciant son entraîneur Alex Dupont, remplacé par Corentin Martins. Suffisant pour rester la saison prochaine dans l'élite ? En tous cas, dimanche à l'Abbé-Deschamps, ce sera malheur au perdant.

. Saint-Etienne (6) - Dijon (16): Un candidat à l'Europe contre un candidat au maintien: il y aura de l'enjeu dans le Chaudron, dont une tribune sera fermée sur décision de la commission de discipline. La tâche ne s'annonce tout de même pas simple pour les Dijonnais, car les Verts sont en forme. Caen peut en témoigner, qui a été balayé 4-1 la semaine dernière par Aubameyang, auteur d'un doublé, et ses coéquipiers.

. Valenciennes (14) - Nice (13): Avec quatre longueurs de marge sur la zone rouge, VA et le Gym, qui comptent tous deux 37 points, sont en plein ventre mou. Mais la situation n'a rien de confortable et la moindre défaite peut avoir de graves conséquences. Les Niçois, qui seront privés de leur défenseur central Pejcinovic, arrivent au moins avec la confiance offerte par un succès la semaine dernière contre Auxerre.

. Rennes (5) - Ajaccio (17): L'affiche est assez similaire à celle opposant Saint-Etienne à Dijon. Rennes vise toujours la qualification pour l'Europa League, alors qu'Ajaccio s'accroche au tout petit point qui le sépare de la zone de relégation. La dynamique est clairement du côté des Bretons, qui ont remporté leurs trois dernières rencontres en L1, alors que les Corses, spécialistes des matches nuls, n'avancent plus guère, avec six points lors de leurs sept derniers matches.

. Sochaux (19) - Bordeaux (8): Bordeaux est l'une des seules équipes à ne plus rien avoir à craindre ni à espérer. La motivation des Girondins semble dès lors parfois fluctuante et Sochaux, qui a grand besoin de points, pourrait en profiter. Mais les Lionceaux devront d'abord montrer qu'ils se sont remis de la correction reçue au Parc des Princes (6-1). Toujours 19e, les joueurs d'Eric Hély doivent se relever très vite.

. Nancy (11) - Caen (15): Les Lorrains sont invaincus depuis huit matches (cinq victoires et trois nuls), et un nouveau succès serait quasiment synonyme de maintien assuré. Après avoir pris cinq points en trois matches, les Normands ont eux replongé à domicile contre Saint-Etienne (4-1) et n'ont vraiment aucune garantie. Pour eux, tous les points valent cher.

. Lille (3) - Paris SG (2): Paris sait à quoi s'en tenir: Montpellier ne faiblit pas. La victoire vendredi du leader à Toulouse (1-0) oblige les joueurs de Carlo Ancelotti à faire un résultat dans le Nord. Et pas sûr qu'un match nul suffirait, puisqu'il laisserait quatre points de confort aux Héraultais. En cas de défaite, c'est même derrière eux que les Parisiens devraient commencer à regarder, puisque Lille reviendrait à deux points. Le match de dimanche au Stadium Nord est un véritable choc de la L1, avec quelques-uns des meilleurs joueurs offensifs de France: Hazard d'un côté, et le trio Ménez-Pastore-Nene de l'autre.

Le programme:

Joués vendredi:

Toulouse - Montpellier 0 - 1

Lorient - Marseille 2 - 1

dimanche

(17h00) Auxerre - Brest

Saint-Etienne - Dijon

Valenciennes - Nice

Rennes - Ajaccio

Sochaux - Bordeaux

Nancy - Caen

(21h00) Lille - Paris SG

jeudi 10 mai

(21h00) Evian/Thonon - Lyon