Attentat de Nice: des coureurs rendent hommage aux victimes, la 13e étape maintenue

Attentat de Nice: des coureurs rendent hommage aux victimes, la 13e étape maintenue
Capture d'écran du compte Twitter de Chris Froome
 
Nice

La 13e étape du Tour de France a été maintenue mais son caractère festif est suspendu suite à l'attentat de Nice, qui a fait au moins 84 morts, a annoncé vendredi matin son directeur Christian Prudhomme. La caravane publicitaire sera silencieuse sur le parcours du contre-la-montre entre Bourg-Saint-Andéol et la Caverne du Pont-d'Arc (Ardèche). Une minute de silence doit être observée tant au départ qu'à l'arrivé, en signe de deuil.

"Nous souhaitons que cette journée soit digne, en hommage aux victimes", a déclaré Christian Prudhomme avant le départ de l'étape.

"Nous sortons d'une réunion de crise avec le préfet de l'Ardèche, avec les forces de police, de gendarmerie, des représentants du GIGN, en lien avec les plus hautes autorités de l'Etat", a ajouté le directeur du Tour, qui arborait un brassard noir au bras.

"L'étape du jour dans l'Ardèche est maintenue. Nous nous sommes interrogés en effet mais nous pensons, en accord avec les autorités de l'Etat, que la course doit continuer, qu'il ne faut pas céder aux pressions de gens qui veulent que nous changions notre façon de vivre", a poursuivi Christian Prudhomme.

"Le Tour de France continuera dans la sobriété, dans la dignité", a conclu le directeur du Tour. "Nous pensons aux victimes, nous présentons nos condoléances à tous ceux qui ont été touchés, qui ont perdu un être cher, qui sont blessés dans leur chair ou dans leur être. C'est une journée de deuil pour la France, une journée de deuil pour le Tour de France".

Une minute de silence a été observée au village-départ du Tour avant le départ du premier coureur.

A l'arrivée, le vainqueur de l'étape et les porteurs des différents maillots distinctifs (jaune, vert, à pois, blanc), tous réunis sur le podium, observeront également une minute de silence

La société ASO et son directeur de cyclisme, organisateurs du Tour de France, sont liés de longue date avec Nice, où ils organisent chaque année, au mois de mars, l'arrivée de la course Paris-Nice. Le final de la dernière étape a lieu traditionnellement sur la Promenade des Anglais, théâtre du sanglant attentat perpétré jeudi soir.

Par ailleurs, des cyclistes ont rendu un hommage aux victimes des attentats de Nice. "Nos pensées sont avec les personnes qui ont été affectées par cette horrible attaque terroriste à Nice", a écrit Chris Froome sur Twitter. "Etre français, se retrouver, célébrer, s'aimer. Et ne jamais renoncer. Je pense à Nice", a déclaré le Français Romain Bardet via le même réseau social. Pierre Rolland, un autre coureur français, a publié une photo qui porte les mentions "Je suis Charlie", "Je suis Paris", "Je suis Orlando", "Je suis Bruxelles", "Je suis Istanbul", "Je suis Nice", "Je suis Baghdad". 

 


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos