Tirreno-Adriatico - "J'ai gagné les deux Mers parce que j'étais le plus intelligent ! "

Tirreno-Adriatico -
 

(Belga) Après sa victoire au Tour de Valence (cat 2.1), Nairo Quintana (Movistar) a remporté mardi pour la deuxième fois Tirreno-Adriatico (World Tour), qui figurait déjà à son palmarès depuis 2015. "C'est très prestigieux de gagner cette course", se félicitait le Colombien sur le podium. "Mais ce succès démontre aussi que la condition est bonne, et que je peux donc voir arriver avec confiance mes objectifs plus lointains, le Giro et le Tour en particulier."

Quintana qui a habilement géré mardi contre-la-montre (45e temps à 41 secondes de Rohan Dennis) l'avance conquise dans l'ascension du Terminillo où il s'était imposé en solitaire samedi, concède cependant que "l'opposition était moins redoutable, et surtout moins expérimentée" qu'en 2015. Lui même, au contraire, était "plus fort, plus rusé et deux ans plus âgé, ce qui fait beaucoup de différence. D'autant que j'étais aussi cette fois mieux entouré". "J'avais donc eu plus de mal à gagner la fois passée", reconnaît-il. "Mes rivaux étaient plus nombreux, et la plupart plus routinés que moi. Cette fois sans me vanter, c'était moi le plus intelligent des prétendants à la victoire. J'avais bien sûr aussi de bonnes jambes, mais ce n'est pas la principale raison de mon succès. Cela dit c'est quand même une très belle victoire, et aussi pour l'équipe qui a travaillé dur pour moi. En ce qui me concerne ma condition est la plus grande satisfaction, compte tenu que j'étais grippé les premiers jours. Je me suis ensuite senti monter en puissance et cela fait plaisir. Je peux en effet voir venir, maintenant. Je suis prêt". Double lauréat des deux Mers, Quintana s'est ainsi hissé à la hauteur de Giuseppe Saronni (1978, 1982), Francesco Moser (1980, 1981), Rolf Sörensen (1987, 1992), Tony Rominger (1989, 1990) et Vincenzo Nibali (2012, 2013). "Du très beau monde", fait observer le Colombien, qui devra néanmoins encore venir quelques fois sur cette course pour égaler le record de six victoires (consécutives) de Roger De Vlaeminck (de 1972 à 1977)! (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos