Une arrivée qui convenait à Jasper Stuyven, 3e derrière Gaviria et Sagan

Une arrivée qui convenait à Jasper Stuyven, 3e derrière Gaviria et Sagan
 

(Belga) Lors de la troisième étape de Tirreno-Adriatico, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) n'avait pu défendre ses chances en raison d'une chute qui avait brisé sa roue avant. Lundi, lors de la sixième et avant-dernière étape à Civitanova Marche, Stuyven a pu disputer le sprint. Seul le vainqueur Fernando Gaviria et Peter Sagan l'ont devancé.

Stuyven tenait à se montrer dans ce Tirreno-Adriatico. C'est ce qu'il a fait lundi. "Lors de la réunion de l'équipe, c'était clair: nous devions nous trouver à l'avant lors du premier passage à l'arrivée", a raconté Stuyven. "Markel Irizar et Marco Coledan ont parfaitement effectué leur travail. Après cela, c'est Koen De Kort qui m'a maintenu à l'avant sur la petite côte finale. Je devais suivre Sagan et Gaviria dès qu'ils avaient passé le sommet." Stuyven a suivi le plan à la lettre, restant près du champion du monde qui a attaqué. Le peloton est ensuite revenu sur le petit groupe. "Heureusement, j'ai pu garder ma bonne position à l'avant", a raconté le vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2016. "J'étais bien placé avant le sprint, je me sentais bien, mais je n'ai pu dépasser Gaviria et Sagan. C'est chouette de (presque) terminer Tirreno de cette manière. J'aime ce genre de final, ce genre de sprint après une petite bosse. Cela fatigue les vrais sprinteurs et je peux jouer ma chance", a conclu Stuyven, 24 ans. (Belga)

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos