Toutes les vidéos

Ces Belges testeurs de médicaments

Avant d'être mis sur le marché, chaque nouveau médicament doit être testé sur des humains. Certains volontaires sont en parfaite santé et acceptent de tester les effets secondaires de nouvelles molécules pour des motivations financières ou altruistes. D'autres volontaires sont malades. Ils sont en phase avancée d'une maladie grave et testent ce qu'ils considèrent comme le " traitement de la dernière chance ". Chaque année dans notre pays, plus de 170.000 personnes mettent leur corps au service de la recherche. Ils font de la Belgique, le leader européen des études cliniques. Qui sont ces hommes et ces femmes et quelles sont leurs motivations ? C'est la question que Reporters se pose ce vendredi.

Découvrir l'émission

Reporters

Toutes les vidéos