La fête de l'Aïd El Kébir pose la question des congés religieux.