Reynders: "Le choix du moment n'est pas un hasard"