Accueil Actu

50 cages découpées à la scie électrique: une action coup de poing de Gaïa pour dénoncer l’élevage en batterie

L'association a découpé 50 cages à la scie électrique devant le mont des Arts. Elle demande la fin de l'élevage des animaux en cage en Europe. Gaïa espère récolter un million de signatures pour sa pétition. Reportage de Guillaume Wils.

La nouvelle campagne de Gaia vise à mettre fin à l'élevage en cage des animaux de ferme dans l'Union européenne. De manière symbolique - mais percutante - 50 cages ont été découpées à la scie électrique devant le Mont des Arts, à Bruxelles. Ce happening marque le lancement, en Belgique, de la campagne "End the Cage Age, Exit les cages". Une initiative citoyenne européenne soutenue par plus de 130 ONG, qui ont pour objectif de récolter 1 million de signatures.


"Il faut absolument mettre un terme à ce modèle d’élevage"

"Le but, l’objectif, c’est en fait de faire pression sur la commission européenne pour que la commission européenne se penche sur la problématique sur la détention d’animaux de rente dans des systèmes de cages, c’est-à-dire dans des batteries", explique Michel Vandenbosch, président de l’Asbl Gaia. "Nous voulons que la commission européenne prenne des mesures appropriées le plus tôt possible".

"Dans toute l’Union européenne, il y a 300 millions de poules pondeuses, lapins, truies, cailles, confinés dans de petites cages qui ne répondent aucunement à leur besoin de bien-être", rappelle Michel Vandenbosch. "Il faut absolument mettre un terme à ce modèle de détention et d’élevage qui fait subir aux animaux un calvaire et une vie indigne", martèle-t-il.

À la une

Sélectionné pour vous