Accueil Actu Belgique Faits divers

L'avocat de Cathy Y., inculpée d'infanticide, évoque un dépassement du délai raisonnable

Alors que la cour d'assises de Namur devait entamer ce lundi le procès de Cathy Y., 48 ans, inculpée d'infanticide, Me Mayence, avocat de l'accusée, a abordé la question du dépassement du délai raisonnable. Il a réclamé que les poursuites soient déclarées irrecevables, les faits s'étant déroulés en 2012.

En juin 2012, l'accusée, déjà mère de deux enfants, a accouché d'une petite fille à Gedinne. Elle s'est présentée à l'hôpital en saignant abondamment. Elle a déclaré que le nourrisson était mort. Elle aurait caché celui-ci sous son lit avant d'aller le dissimuler sous des branchages, mais le corps n'a jamais été retrouvé. Son mari n'était pas au courant de sa grossesse.

Me Mayence, avocat de Cathy Y., a déposé des conclusions devant la cour avant de s'adresser à lui. "C'est la première fois qu'une situation de ce style se pose pour moi. Je plaide l'irrecevabilité des poursuites, car j'estime que le délai raisonnable a été dépassé", a-t-il déclaré. "Il existe un problème relatif au délai écoulé. L'infraction est sérieusement contestée par ma cliente depuis 2012. Nous sommes en 2024, c'est bouleversant. Ma cliente pensait ne pas devoir venir en assises car la chambre du conseil avait décidé d'une suspension du prononcé, eu égard au dépassement du délai raisonnable. Mme Y. est extrêmement perturbée", a-t-il encore expliqué.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Donc, on découvre un crime après 12 ans, et il ne peut plus être poursuivi . C'et pour ça qu'il y a tant d'assassins qui circulent dans notre pays. Les avocats sont parfois pires que leurs clients.

    roger rabbit
     Répondre