Accueil Actu Belgique Faits divers

Procès Michel Logistics: les plaidoiries reportées en février 2024

Le tribunal correctionnel de Charleroi a décidé mardi en début d'après-midi du report en février 2024 des plaidoiries de la partie civile et de la défense dans le cadre du procès de Didier Michel et de sa société de transport Michel Logistics. La défense a sollicité un délai de conclusion supplémentaire pour pouvoir répondre aux arguments exposés par le parquet fédéral lors du réquisitoire et qui n'ont pas été préalablement communiqués à la défense.

Douze prévenus sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour plusieurs préventions de droit pénal social. Actionnaire de la société slovaque Milo Slovak Road Sro et de Michel Logistics, Didier Michel est soupçonné de blanchiment d'argent, d'organisation criminelle, de faux en écriture et de plusieurs infractions de droit pénal social. Les conditions de travail de certains chauffeurs posent également problème. Selon le parquet fédéral, Didier Michel et son épouse ont été les dirigeants de l'organisation criminelle mise en place durant plusieurs années.

Les sociétés TFM et Michel Logistics font aussi partie des prévenus, de même que les deux enfants des époux Michel, suspectés d'être membres de l'organisation criminelle.

À l'issue du réquisitoire du parquet fédéral, qui a requis des peines de prison et d'amende contre les prévenus avec un sursis probatoire, les différents avocats à la défense ont sollicité un délai de conclusion supplémentaire pour pouvoir répondre aux nouveaux arguments exposés par le ministère public et qui n'ont pas été préalablement communiqués aux avocats de la défense.

Les plaidoiries de la partie civile et des prévenus, initialement prévues mardi après-midi et jeudi, ont été reportées aux 19 et 20 février prochains.

À lire aussi

Sélectionné pour vous