Accueil Actu Belgique Faits divers

Ultradroite en France: six ans de prison ferme après avoir appelé au meurtre raciste

Un partisan de l'ultradroite en France, qui avait appelé au meurtre raciste sur internet, a été condamné jeudi à six ans de prison ferme par la cour d'appel de Paris pour des faits d'apologie du terrorisme et incitation en ligne à des actions violentes remontant à 2020-2021.

Cette peine est bien plus lourde que celle infligée en première instance à Dominique D., un ancien jardinier municipal à Montauban (sud-ouest), qui prônait sur Telegram la guérilla et l'élimination des "nègres", des communistes et des Juifs.

En février, la chambre spécialisée dans les affaires de terrorisme du tribunal correctionnel de Paris l'avait condamné à cinq ans de prison, dont deux avec sursis. Le parquet national antiterroriste avait fait appel.

Le fait que la cour d'appel n'a cette fois assorti la peine d'aucun sursis est "une vraie déception", a commenté auprès de l'AFP l'avocate du prévenu âgé de 48 ans, Me Séverine Lheureux.

Pour elle, "de toute évidence, cela s'explique par le climat politique actuel et la résurgence des actes xénophobes et antisémites qui sont clairement dans la droite ligne des publications de mon client".

Les actes antisémites ont explosé en France - plus de 1000, un record -, depuis le début de la guerre déclenchée par l'attaque sanglante du Hamas en Israël le 7 octobre.

À la une

Sélectionné pour vous