Accueil Actu Belgique Faits divers

Un accompagnateur de train menacé avec un couteau par des fraudeurs à Gand-Saint-Pierre

(Belga) Un accompagnateur de train a été menacé avec un couteau par trois fraudeurs à Gand-Saint-Pierre mardi matin. L'homme n'a pas été blessé mais a été très choqué. Il a déposé plainte et la SNCB se constituera partie civile, confirme le porte-parole de la compagnie ferroviaire, Dimitri Temmerman.

Parmi les trois resquilleurs, deux étaient mineurs. Ils ont pris la fuite tous ensemble. D'après les médias, la police fédérale les a appréhendés peu de temps après. L'incident s'est produit à 4h45 du matin dans le train reliant Bruges à Genk. Au moment du contrôle, il s'est avéré que les trois jeunes n'avaient pas de billet. Lorsque le contrôleur a soulevé le problème, ils ont sorti un couteau et l'ont menacé. Touché psychologiquement, le travailleur de la SNCB a dû être remplacé après l'incident. Son employeur va appuyer sa plainte au tribunal. "Nous le faisons à chaque fois. De la sorte, nous donnons le signal que cela doit cesser. L'agression est inacceptable. Nous voulons absolument une tolérance zéro", a déclaré le porte-parole. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous