Accueil Actu Belgique Faits divers

Un plan d'action pour lutter contre la criminalité liée à la drogue à Malines

Un plan d'action multidisciplinaire visant à lutter contre la criminalité organisée liée à la drogue a été présenté mercredi à Malines, dans la province d'Anvers. Celui-ci vise à rétablir un sentiment de sécurité, à éviter que les jeunes ne soient incités à rejoindre le crime organisé et à empêcher la criminalité de gangréner l'économie légale. Pour mener à bien ce projet, la Ville collabore avec la police et le parquet. Elle bénéficie, en outre, du soutien du gouvernement flamand.

Au début de l'année 2023, quatre "attentats", qui pourraient être liés au milieu de la drogue, ont été perpétrés à Malines. La Ville s'est donc associée à la police et au parquet pour tenter d'étouffer la criminalité liée à la drogue sur son territoire.

Le plan d'action s'articule autour de trois axes. Le premier est relatif à l'élimination du sentiment d'insécurité, le deuxième vise à empêcher les jeunes d'intégrer des organisations criminelles et le troisième, à empêcher le milieu de la drogue de s'infiltrer dans l'économie légale, et de la fragiliser.

"La sécurité est l'affaire de tous, nous devons donc aborder les problèmes sociétaux ensemble et de manière multidisciplinaire", a soutenu le procureur du Roi d'Anvers, Franky De Keyzer. "Ce plan d'action doit constituer une réponse à la criminalité organisée liée à la drogue."

"Nous tirons des leçons des bonnes pratiques et élaborons un plan adapté à chaque ville, commune ou endroit. Dans ce plan, l'objet est clairement défini : le problème est central, ce qui contribuera à déterminer le succès du projet", a embrayé la commissaire nationale aux drogues Ine Van Wymersch.

Le projet, à durée indéterminée, sera réexaminé une première fois en juin 2024. Le texte intégral du plan est disponible sur le site web de la ville de Malines.

À lire aussi

Sélectionné pour vous