Accueil Actu Belgique Météo

INONDATIONS AU PAKISTAN - B-FAST achemine un module de purification d'eau

(Belga) En réponse à la demande d'aide formulée par le gouvernement pakistanais à la suite des inondations provoquées par des pluies de mousson d'une ampleur sans précédent, la Belgique a une nouvelle fois répondu à l'appel en envoyant, via B-FAST, un module de purification d'eau pour faire face au manque d'eau potable.

La Belgian First Aid & Support Team (B-FAST) a identifié deux endroits dans la province de Sindh, Bhiria et Kot Diji, où ce module de purification d'eau de B-FAST peut être mis en place. "Le système d'épuration permettra de traiter jusqu'à 120.000 litres d'eau par jour sur les deux sites combinés. Dans le même temps, une station d'épuration existante à Kot Diji sera réparée et décontaminée, offrant à la population locale une solution à long terme à la vague actuelle d'infections et de maladies", annonce le ministère belge des Affaires étrangères dans un communiqué lundi. Le même jour, une équipe d'experts de la Protection civile, du SPF Santé publique, du ministère de la Défense et du SPF Affaires étrangères s'est mis en route pour le Pakistan, où les inondations ont touché 33 millions d'habitants et causé la mort de plus de 1.600 personnes. La diplomatie belge précise que des techniciens locaux seront formés pour prendre en charge le module de purification d'eau une fois l'équipe B-FAST partie. Fin août, la Belgique a déjà fait don au Pakistan de 300 tentes familiales permettant d'abriter de manière temporaire un total de 1.800 personnes. La mousson, qui dure habituellement de juin à septembre, est essentielle pour l'irrigation des plantations et pour reconstituer les ressources en eau du sous-continent indien. Mais elle apporte aussi chaque année son lot de drames et de destructions. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous