Accueil Actu Belgique Politique

Melissa Depraetere nommée présidente par intérim du parti Vooruit

Melissa Depraetere a été nommée présidente par intérim du parti socialiste flamand Vooruit après la démission vendredi soir de Conner Rousseau. Ce dernier était pointé du doigt depuis plusieurs semaines pour ses propos racistes envers la communauté rom prononcés en septembre dernier alors qu'il était ivre dans un café de Saint-Nicolas.

Jeudi, le journal flamand Het Nieuwsblad avait publié des extraits du procès verbal rédigé par la police lors de l'incident. Conner Rousseau y avait qualifié notamment les Roms de "déchets bruns". Plusieurs voix s'étaient depuis lors élevées au sein du parti pour réclamer son retrait de la présidence qu'il occupait depuis 2019.

Melissa Depraetere, cheffe de groupe à la Chambre, était pressentie pour lui succéder. Le parti va désormais s'atteler à trouver un nouveau chef de groupe.

Il est prévu que Depraetere dirige le parti jusqu'aux élections fédérales, régionales et européennes de l'an prochain. Les statuts du parti stipulent que les élections doivent être convoquées dans les 90 jours suivant la démission du président, mais ce délai peut être repoussé de six mois.

"2024 est une année trop importante, avec des choix trop importants. Le choix est simple: vers l'avant, ou vers l'arrière. En avant vers le pouvoir d'achat, les soins de santé, la sécurité et la liberté. Partout où l'extrême droite domine, c'est très clair: les gens vont régresser", a déclaré la nouvelle présidente du parti.

Melissa Depraetere est également revenue sur les propos polémiques de Conner Rousseau, soulignant qu'ils "ne sont pas cohérents avec ce que Vooruit représente, ni avec les valeurs que Conner défend". Elle ne s'est pas prononcée sur la possibilité que l'ex-président du parti flamand soit tête de liste en Flandre orientale. "Il y a encore bien assez de temps pour mettre les listes en place".

À lire aussi

Sélectionné pour vous