Accueil Actu Belgique Politique

Procès des attentats à Bruxelles - El Makhoukhi savait où étaient les armes de la cellule, selon des écoutes de la Sûreté

(Belga) Bilal El Makhoukhi, accusé dans le procès des attentats de Bruxelles, savait où se trouvait un arsenal d'armes de la cellule terroriste. C'est ce que révèlent des écoutes de la Sûreté de l'Etat datant de juin 2016 et transmises au procureur fédéral. Cet élément figure dans l'acte d'accusation, dont la lecture par les procureurs fédéraux se poursuit mercredi devant la cour d'assises.

La Sûreté de l'Etat a pu intercepter une conversation entre Mohamed Abrini, accusé dans ce procès, et Mehdi Nemmouche, auteur de l'attentat du musée juif de Belgique du 24 mai 2014, lorsqu'ils étaient incarcérés tous deux à la prison de Bruges. Cette conversation du 27 mai 2016 révèle que Bilal El Makhoukhi savait où se trouvaient les armes, les explosifs et l'argent qui lui auraient été confiés par Najim Laachraoui, l'un des terroristes de Zaventem. Abrini affirme que cet arsenal doit servir à un nouvel attentat. Dans une autre conversation du 1er juin 2016, Mohamed Abrini interroge Bilal El Makhoukhi sur ces armes et sur la manière dont son frère pourrait éventuellement en prendre possession. El Makhoukhi affirme savoir où les armes sont cachées. Le 2 juin, Abrini cherche à connaître le "code" pour récupérer les armes. El Makhoukhi lui répond que la personne à qui il les a remises n'acceptera pas de les remettre à quelqu'un qu'elle ne connaît pas. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous