Accueil Actu Belgique Politique

Pyongyang envoie de nouveaux ballons d'ordures et menace Séoul d'une "riposte"

La Corée du Nord a de nouveau envoyé des centaines de ballons d'ordures vers la Corée du Sud et averti lundi qu'elle riposterait si Séoul poursuivait sa "guerre psychologique".

"Le dernier lot de ballons chargés d'ordures envoyé dimanche contenait des déchets de papier et de plastique, sans qu'aucune matière toxique n'ait été détectée jusqu'à présent", a indiqué l'état-major interarmées sud-coréen, selon l'agence Yonhap.

Les relations entre les deux Corée sont à l'un de leurs plus bas niveaux depuis des années. Des analystes avertissent d'un risque que cette escalade conduise à de véritables affrontements militaires.

Séoul a annoncé le 3 juin la suspension de l'intégralité d'un accord militaire de détente conclu en 2018 avec la Corée du Nord et relancé dimanche sa campagne de propagande par haut-parleurs, pour la première fois depuis 2016.

Pyongyang a envoyé ces dernières semaines des centaines de ballons lestés de déchets tels que des mégots de cigarettes, du papier hygiénique, et jusqu'à des excréments d'animaux, vers son voisin du sud, dans ce qu'il décrit comme une réponse à la dissémination de propagande, notamment par tracts ou clefs USB, contre le régime nord-coréen par des militants sud-coréens.

La soeur de Kim et principale porte-parole du gouvernement, Kim Yo Jong, a averti que la Corée du Sud "souffrirait une humiliation amère en ramassant sans cesse des déchets de papier et que ce serait une tâche quotidienne", dans un communiqué publié tôt lundi matin.

Elle a qualifié les tracts des militants sud-coréens de "guerre psychologique" et a menacé Séoul de représailles si ses campagnes ne cessaient pas, selon une déclaration citée par l'agence de presse officielle KCNA.

À lire aussi

Sélectionné pour vous