Accueil Actu Belgique Politique

Séance d'installation du Parlement flamand suspendue: l'Open VLD veut un recomptage

La séance d'installation du Parlement flamand a été suspendue mardi après-midi, peu après le discours d'ouverture du président ad interim Filip Dewinter (Vlaams Belang).

La commission de vérification des pouvoirs a été invitée à se pencher sur les opérations électorales et en particulier sur la requête de l'Open VLD au sujet du processus dans la circonscription de Bruxelles.

A Bruxelles, les libéraux flamands ont perdu un siège au Parlement flamand le 9 juin dernier. Toutefois, les écarts avec Vooruit et le Vlaams Belang, qui y ont chacun obtenu un siège, étaient extrêmement faibles. Si l'Open VLD avait arraché sept voix au Vlaams Belang, le siège serait revenu aux libéraux.

En outre, le processus électoral à Bruxelles a été difficile à plusieurs endroits et des irrégularités concernant les jeunes de 16 et 17 ans qui n'étaient en fait autorisés à voter que pour les élections européennes ont été constatées. Certains de ces jeunes semblent avoir pu voter pour d'autres niveaux de pouvoir.

L'Open VLD a dès lors soulevé la question d'un recomptage. Depuis lundi, il sait qu'il peut compter sur le soutien de Groen et du PVDA.

La commission de vérification des pouvoirs, composée de sept membres tirés au sort, doit examiner l'objection. Il reste à savoir quelle suite elle donnera à la réclamation et si elle recommandera un recomptage (partiel). Son avis sera soumis à l'ensemble du Parlement immédiatement après la réunion.

À lire aussi

Sélectionné pour vous