Accueil Actu Belgique Politique

Un coup de pouce belge de 3 millions d'euros pour la protection sociale dans le monde

La Belgique participera à un nouveau fonds mondial pour la protection sociale et le travail décent, à hauteur de 3 millions d'euros. C'est ce qu'a annoncé la ministre fédérale de la Coopération au développement, Caroline Gennez, à New York, alors que s'ouvre lundi un sommet sur les Objectifs de développement durable (ODD) dans le cadre de la 78e Assemblée générale des Nations unies.

"Dans le monde, quatre milliards de personnes ne bénéficient toujours d'aucune forme de protection sociale. Cela signifie que si vous tombez malade, perdez votre emploi ou avez un accident de travail, vous ne pouvez retomber sur aucun filet de sécurité", a illustré la ministre Gennez.

Le fonds, baptisé Accélérateur mondial pour l'emploi et la protection sociale pour des transitions justes, doit permettre d'étendre la protection sociale dans le monde et de créer 400 millions d'emplois durables. Les gouvernements des pays en développement recevront de l'aide pour élaborer des plans nationaux visant à mettre en place des mutualités ou des indemnités de maladie, par exemple. Après un investissement initial, l'idée est que les pays soient in fine en mesure de mobiliser eux-mêmes des ressources pour financer leurs systèmes de protection sociale, entre autres par l'application d'impôts progressifs.

La Belgique s'engage aux côtés de l'Allemagne, qui a promis 7 millions d'euros, et de l'Espagne (10 millions). Ces "pionniers" doivent désormais convaincre d'autres pays participants. Les Belges se sont engagés à jouer un rôle de premier plan dans la coordination et la gestion de l'initiative.

À lire aussi

Sélectionné pour vous