Accueil Actu Belgique Politique

Un élève sur deux se rend uniquement aux toilettes en dernier recours ou n'y va jamais

Selon une étude initiée par le Fonds BYX, à l'origine du programme "Ne tournons par autour du pot !", un élève sur deux en Fédération Wallonie-Bruxelles se rend uniquement aux toilettes en dernier recours ou n'y va jamais. Cette tendance confirme la nécessité d'améliorer "l'état des toilettes scolaires", estime le fonds géré par la Fondation Roi Baudouin.

À l'aube de la Journée mondiale des toilettes, le 19 novembre, le Fonds BYX a dévoilé les premiers résultats d'une enquête sur les toilettes scolaires menée par MGY Conseil auprès de 2.893 personnes, dont 1.382 élèves ou anciens élèves entre août et octobre 2023. L'objectif de cette étude est de connaître les avis des enseignants, parents et élèves sur leur vécu des toilettes scolaires et leur opinion sur la mixité des sanitaires.

Si un élève sur deux se rend uniquement aux toilettes en dernier recours, ils sont 8% à ne jamais s'y rendre, une tendance plus importante chez les garçons. En outre, près d'un élève sur six ne se sent pas souvent, ou jamais, en sécurité, dans les toilettes scolaires. Ils sont à peine plus de la moitié à déclarer les toilettes propres et agréables ou acceptables, 17% les considérant très désagréables ou très sales.

Les premiers résultats sur l'utilisation et la propreté des sanitaires scolaires confirment, selon le Fonds BYX, l'importance "d'améliorer l'état, l'accès et la gestion des sanitaires dans les écoles fondamentales et secondaires". Les résultats complets de l'étude seront connus début 2024.

Le fonds, géré par la Fondation Roi Baudouin, a déjà aidé plus de 400 écoles du fondamental et du secondaire depuis 2013. Outre une aide financière à la rénovation des sanitaires (5.000 euros par école) avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le fonds propose également des actions de sensibilisation, en collaboration avec l'ASBL Question Santé.

À lire aussi

Sélectionné pour vous