Accueil Actu Belgique Société

Attaque de Schaerbeek: les députés entendront les ministres de la Justice et de l'Intérieur aujourd'hui

Vincent Van Quickenborne et Annelies Verlinden sont attendus à la chambre cette après-midi. Une commission parlementaire conjointe se réunit à 14h. Les députés entendront les ministres de la Justice et de l'Intérieur pour tenter de faire la lumière sur l'attaque au couteau de Schaerbeek jeudi soir qui a couté la vie à un policier.

Plusieurs zones d'ombres

Il y a plusieurs zones d'ombres à commencer par la décision de la magistrate de garde d'envoyer le suspect, Yassine M, aux cliniques universitaires Saint-Luc. L'homme qui s'était présenté au commissariat d'Evere avait fait part de ses intentions de s'en prendre à la police.

Après un coup de fil à son collègue chargé du terrorisme au parquet, la magistrate a constaté que l'individu n'avait commis aucune infraction depuis sa libération de prison en 2019. Aucun fait de radicalisme non plus. En outre, il demandait lui-même à se faire soigner.

"Revoir tout le système"

Les élus se posent beaucoup de questions et remettent le système actuel en cause. Yngvild Ingels, députée fédérale N-VA, était l'invitée de 7h50 de la Matinale de Bel RTL. "Tout le monde a l'impression qu'on aurait pu faire plus pour éviter ce drame", indique-t-elle. "Sur base de quels éléments le parquet a décidé de ne pas faire grand-chose? Un système doit faire en sorte que les procédures développées aient un impact sur les choix individuels des personnes. Il faut revoir tout le système pour voir ce qu'on peut faire mieux. Si d'autres décisions avaient été prises à d'autres niveaux, le drame ne se serait peut-être pas passé."

À la une

Sélectionné pour vous