Accueil Actu

Braqué, le gérant d'un Spar à Hermalle-sous-Huy parvient à faire fuir son assaillant: "Probablement un novice sans expérience" (vidéo)

Benoit Verhulst a vécu une belle mésaventure récemment. Alors qu'il croyait avoir à faire à un simple client, celui-ci a sorti un couteau pour l'obliger à lui remettre le contenu de la caisse. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu.

Seul dans le magasin qu'il tient depuis plus de 30 ans, Benoit s'est retrouvé il y a quelques jours face à un homme masqué et capuchonné, qui venait lui régler une canette de soda. Ou du moins, c'est ce qu'il croyait.

"Des voisins nous ont dit après coup qu'ils avaient vu cette personne roder autour du magasin depuis au moins une bonne heure. Il hésitait sûrement à rentrer" analyse Louis, le fils du gérant, qui a diffusé la vidéo sur internet et qui nous a contacté via le bouton orange Alertez-nous. "Puis il est rentré juste derrière une personne, pour que cela paraisse moins louche probablement, et il a attendu que le magasin soit vide pour passer à l'action".

J'ai d'abord cru à une blague

Alors que Benoit s'occupe de son article, l'assaillant sort un couteau de son sac pour menacer le gérant et lui demander l'intégralité de la caisse. "J'ai d'abord cru à une blague", confie l'homme âgé de 53 ans. Mais après avoir compris que l'histoire était loin d'être une plaisanterie, Benoit ne s'est pas laissé faire. "Il lui a crié dessus en lui disant qu'il était filmé, ma mère est arrivée également pour crier. Il a été pris de panique et s'est enfui en prenant quelques paquets de cigarettes et son coca", explique le fils. 

"Il y a une vingtaine d'années, des braqueurs avaient tenté de pénétrer au pied de biche en pleine nuit, mais c'est la première fois qu'on essaie de nous braquer de la sorte", explique Louis.

Le braqueur toujours pas identifié

"Ca nous fait une perte d'une trentaine d'euros. C'est une somme, mais ça aurait pu être bien pire quand on y pense. Selon moi, c'était un novice sans expérience". L'avis est le même du côté de la police. Le suspect n'a toujours pas été interpellé, mais les sacs qu'ils utilisaient ont été récupérés afin de voir si des traces ou des indices n'y ont pas été laissés.

"Mon papa n'a pas l'air trop traumatisé, c'est rassurant, nous recevons aussi du soutien des clients. Ca fait du bien !", conclut le fils du gérant.

À la une

Sélectionné pour vous