Accueil Actu

Brésil: nouvelles fortes pluies à Petropolis

(Belga) De fortes pluies s'abattaient à nouveau vendredi matin sur Petropolis, trois jours après les violents orages qui ont fait au moins 118 morts et recouvert de boue des quartiers entiers de cette ville touristique du sud-est du Brésil.

Les sirènes d'alarme ont à nouveau retenti vendredi matin dans des zones à risque, face à la menace de nouvelles coulées de boue. Selon la Police civile, 116 personnes sont portées disparues, mais seuls 57 des 118 corps retrouvés ont été identifiés jusqu'à présent. Le dernier bilan provisoire officiel fait également état de 849 personnes ayant dû quitter leur logement. Plus de 500 pompiers, avec des hélicoptères, des pelleteuses et des chiens renifleurs, restent mobilisés pour rechercher sans relâche les disparus, tandis que l'espoir de retrouver des survivants ensevelis est de plus en plus mince. Des centaines de bénévoles sont aussi allés prêter main-forte aux secours, dont un grand nombre d'habitants des quartiers dévastés par les glissements de terrain contraints de creuser eux-mêmes dans la rue pour tenter de retrouver leurs proches. De retour d'une visite officielle en Russie et en Hongrie, le président brésilien Jair Bolsonaro était attendu à Petropolis vendredi matin et devait survoler les zones sinistrées. Les sirènes d'alarme avaient déjà retenti jeudi, quand un violent orage avait éclaté en fin d'après-midi. Au moins deux routes ont été bloquées jeudi soir et un quartier a été évacué par précaution, après un éboulement qui n'a finalement pas fait de blessés, selon la Défense civile. Le pape François a envoyé vendredi un message de solidarité à la population de Petropolis. Mardi, Petropolis, une ville de 300.000 habitants située dans une région montagneuse à 60 km au nord de Rio de Janeiro, a reçu davantage de pluie que la moyenne de tout un mois de février. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous