Accueil Actu

Dacia renouvelle son Duster et propose un petit moteur essence: est-ce assez pour un SUV?

La nouvelle Dacia Duster a été lancée il y a quelques mois. Un moment important pour le constructeur roumain: le modèle s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires depuis son lancement. Il ne fallait donc pas se louper. A la place du très populaire diesel dCi de 110ch, nous avons testé l'essence TCe de 125ch. Alors, est-ce qu'un petit essence de 1.2 litres est suffisant pour un SUV?

Un SUV, même dans une version plus compacte (4,34m de long pour le nouveau Duster), se conjugue bien souvent au diesel. Mais pour tester le nouveau Duster, nous avons préféré le modèle essence TCe 1.2 de 125 chevaux. Entrons de suite dans le vif du sujet: c'est un moteur turbocompressé proposant un couple de 205 Nm à 2.000 tours/min. C'est plutôt pas mal pour les conducteurs qui doivent tracter une remorque ou charger le véhicule. Le diesel dCi 1.4 de 110 chevaux fait cependant mieux en matière de couple: 260 Nm à 1.750 tours/min.

Ce que cette version essence perd en couple, elle le gagne en dynamisme. Le moteur TCe révèle un tempérament très vif et vigoureux. Un caractère que ne présente pas vraiment la version diesel. Les relances du TCe permettent de profiter du Duster avec plaisir, même sur autoroute.


Consommation

Par contre, sur le terrain de la consommation, le diesel reste le maître incontesté. Le gazole affirme n'engloutir que 4,4 litres/100 sur le papier. Le TCe avec deux roues motrices annonce une consommation mixte de 6,1 litres/100, une consommation en ville de 7,3 litres/100 et de 5,5 litres/100 en extra-urbain. Pour atteindre ce chiffre, il faudra avoir le pied très léger. Voici les consommations que nous avons constatées avec une conduite normale:

- Autoroute : 8,8 litres/100 pour un trajet de 74 km à une vitesse moyenne de 108,9 km/h.


- Autoroute: 8,2 litres/100 pour un trajet de 70 km à une vitesse moyenne de 97,9 km/h.


- Autoroute : 8,0 litres/100 pour un trajet de 53 km à une vitesse moyenne de 117,8 km/h.


- Ville: 7,6 litres/100 pour un trajet de 12,4 km à une vitesse moyenne de 25,9 km/h.


Comme vous le constatez, il n'y a que sur le parcours en ville que nous approchons les estimations du constructeur. Le véhicule n'est pourtant pas si lourd: 1.276 kg avec un moteur 1.2 turbocompressé de 125 chevaux. À titre de comparaison, une Ford Fiesta EcoBoost 1.0 de 125 chevaux pèse 1.114 kg et consomme plusieurs litres en moins. Les deux modèles ne jouent pas dans la même catégorie, certes, mais le Duster essence pourrait s'améliorer sur ce point.


Belle remise à niveau

L'équipement et le confort, ce sont les grandes évolutions de ce nouveau Duster. La conduite est agréable, les aspérités de la route sont bien mieux amorties que sur la version précédente, et l'atmosphère à bord est moins rustique. Le roulis dans les virages reste cependant fort présent.
  
La planche de bord est de meilleure qualité, même si les plastiques restent peu qualitatifs. Mais vu les tarifs proposés par la marque, c'est bien normal.
 
 

Prix toujours accessible, mais attention aux options

Côté prix, l'argument numéro un du modèle, c'est toujours très accessible:


Si vous vous intéressez au modèle, il faudra cependant être attentif. Car le prix d'appel de 11.990 euros présenté par la marque correspond à la version ultra-basique du véhicule. Et ne vous dites pas qu'il vous suffit d'y ajouter quelques options pour vous en tirer avec une voiture pas chère mais bien équipée. Car les options les plus intéressantes ne sont généralement disponibles qu'avec les versions plus chères du Duster, c'est-à-dire les versions "Comfort" et "Prestige". Il est cependant possible de profiter de certaines promotions ponctuelles pour profiter des options les plus utiles à un prix abordable. Notez que cette politique tarifaire n'est pas inédite: elle est d'application chez bien d'autres constructeurs. Cependant, pour ce modèle qui joue énormément sur la question du prix, il était nécessaire de le signaler.
  
En conclusion, Dacia a très bien abordé son nouveau virage avec le Duster. Cette dernière version garde les points forts du premier modèle et améliore certains de ses points faibles: un plaisir de conduite plus affirmé et un côté "spartiate" atténué. L'agrément de conduite et l'équipement restent cependant un cran en-dessous de la concurrence, mais le prix y est pour quelque chose...

Et pour répondre à notre question initiale: oui, un petit moteur essence 1.2 litre de 125 chevaux est largement suffisant pour conduire avec plaisir ce petit SUV. Par contre, il sera plus gourmand que son alter ego diesel.


Note sur la réalisation du test

Les tests que nous effectuons sont le fruit d'un choix rédactionnel indépendant. Ils ne sont pas proposés par les marques et ne font l'objet d'aucun partenariat ou sponsoring de nature publicitaire.

@David Fourmanois

À la une

Sélectionné pour vous