Accueil Actu

Inondations: est-ce que les assurances interviennent dans le relogement des sinistrés?

Les compagnies d'assurances doivent traiter des milliers de dossiers depuis 3 semaines maintenant, suite aux inondations. La difficulté principale pour les sinistrés qui ne peuvent plus réintégrer leur maison est de trouver un autre logement. Wauthier Robyns, porte-parole d’Assuralia, répondait aux questions de notre journaliste Olivier Schoonejans pour le RTLINFO 13H.

Est-ce que les assurances interviennent dans le relogement ?

Oui, c’est une garantie qui est prévue dans les cas de contrats d’assurance en cas de calamité naturelle. Donc à la solidarité des familles, à la solidarité des communes et des CPAS, s'ajoute également la possibilité de faire appel à son assurance pour le relogement après une calamité naturelle.

Pour quel type de logement et combien de temps ?

Là c’est une question de pragmatisme. Pour certaines personnes, ce sera un hôtel, un logement locatif. Ça peut être tout autre forme de logement qui répond au besoin qu’on rencontre sur le terrain. Il n’y a pas de prescriptions donc c’est en fonction des circonstances et il y a de la marge pour s’adapter.

Les assurances ont relogé environ 1.000 personnes suite aux inondations. Est-ce que certains dossiers de sinistrés sont déjà complets du côté des assurances ou c’est encore trop tôt ?

Nous n’avons pas de bilan définitif mais je peux imaginer que pour une personne qui n’aurait comme préjudice que le fait que son véhicule est en perte totale, je crois que là il y a eu moyen de constater qu’un véhicule est en perte totale et que ce genre de dossier peut être réglé à très bref délai. Au contraire des personnes pour qui des bâtiments doivent d’abord sécher avant qu’on puisse commencer à établir des devis pour les réparations et les reconstructions.

Quel est votre défi en tant qu’assureur principal, trois semaines après les faits ?

Les compagnies d’assurance sont toujours dans l’urgence parce que les compagnies d’assurance se portent aux côtés des victimes, au fur et à mesure de l’inventorisation des dommages, de l’établissement de devis qui devront permettre de voir comment envisager la reconstruction, les répartitions nécessaires. Et entre temps de prendre en charge les premières interventions pour permettre aux personnes de retrouver un minimum de confort dans leur vie quotidienne.

À la une

Sélectionné pour vous