Accueil Actu

La Bourse de Paris portée à mi-séance (+0,65%) par les espoirs de reprise

La Bourse de Paris restait portée par des signes encourageants pour la croissance mondiale mardi à la mi-journée, en attendant Wall Street et les nouvelles prévisions économiques du FMI.

A 13H00 (11H0 GMT) l'indice CAC 40 s'adjugeait 40,50 points à 6.141,50 points, évoluant à ses niveaux de l'été 2007. Jeudi, la cote parisienne avait fini en hausse de 0,59%.

"L'appétit des investisseurs pour les actions reste élevé", après la publication de bons indicateurs qui montrent une accélération de la reprise, souligne Pierre Veyret, analyste chez ActivTrades.

Positivement surpris par les chiffres de l'emploi et une activité dans les services supérieure aux attentes en mars, les indices américains, ont atteint des niveaux record à la clôture du marché lundi. Ils étaient orientés en petite baisse avant l'ouverture de Wall Street.

Le pharaonique plan de relance et le plan d'investissement dans les infrastructures de l'administration du président Joe Biden devraient également servir de turbo à la croissance américaine.

Revers de la médaille, les Etats-Unis veulent augmenter l'impôt sur les sociétés (de 21% à 28%) et faire adopter un taux d'imposition minimal au niveau international, une proposition considérée comme "très grande avancée" par l'Allemagne.

En Chine, l'activité dans les services a également rebondi plus fortement que prévu en mars après un passage à vide le mois précédent, selon l'indice d'activité des directeurs d'achat (PMI) calculé par le cabinet IHS Markit.

En Europe, plusieurs pays ont commencé à lever progressivement leurs restrictions sanitaires mais en France, de nouvelles mesures entrées en vigueur pour tenter de freiner la pandémie, ont conduit le gouvernement à réviser ses prévisions de croissance à 5% en 2021, au lieu des 6% espérés jusqu'à présent.

Nouvelle aide pour Air France-KLM

Le titre reculait de 0,35% à 5,12 euros après un accord de Bruxelles sur la recapitalisation d'Air France dans lequel l'Etat français sera autorisé à monter à "un peu moins de 30%" du capital.

Suez et Veolia, le duel continue

Suez grappillait 0,02% à 18,36 euros après avoir annoncé mardi avoir signé un accord pour vendre à l'australien Cleanaway son activité "recyclage et valorisation" dans le pays, pour un montant de 2,52 milliards de dollars australiens (1,63 md EUR). Cette cession reste néanmoins soumise au "résultat des négociations avec Veolia", qui tente de prendre le contrôle de son concurrent et s'opposait jusqu'ici à de telles ventes d'actifs.

Veolia qui avait lui-même appelé lundi au dialogue et à désactiver la fondation de droit néerlandais, où Suez a mis à l'abri certains actifs sur l'eau, lâchait 0,54% à 22,21 euros.

Atari crée une division "blockchain"

L'action s'envolait de 20,26% à 0,93 euro après que le groupe de jeux vidéo a annoncé mardi une réorganisation d'ampleur avec un changement de direction générale et la création d'une division "blockchain", chargée de développer notamment sa propre cryptomonnaie.

  1. Euronext CAC40

À lire aussi

Sélectionné pour vous