Accueil Actu

La Maison Blanche "a voulu restreindre infos sur ingérence russe dans la présidentielle"

(Belga) La Maison Blanche a voulu taire les informations sur les menaces d'ingérence russe dans l'élection présidentielle en demandant à un responsable du renseignement américain, Brian Murphy, de ne plus faire remonter d'informations sur Moscou, mais de se concentrer sur l'Iran et la Chine à la place, selon la plainte de ce lanceur d'alerte.

"Mi-mai 2020, M. Wolf (ministre de la Sécurité intérieure de Donald Trump, ndlr) a demandé à M. Murphy d'arrêter de faire remonter des rapports du renseignement sur la menace d'une interférence russe aux Etats-Unis, et à la place d'informer sur les interférences de la Chine et de l'Iran", a déclaré le lanceur d'alerte dans une plainte auprès de l'inspecteur général du ministère de la Sécurité intérieure révélée mercredi. (Belga)

À lire aussi

Sélectionné pour vous