Accueil Actu

Le parti catalan PDeCAT exclu du groupe libéral européen ALDE

(Belga) L'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE) a exclu samedi de son groupe la formation catalane PDeCAT en raison de l'enquête pour corruption qui vise son prédécesseur, Convergencia Democrática de Catalunya (CDC), a-t-elle annoncé par communiqué. La décision, prise lors d'un conseil extraordinaire du groupe parlementaire européen à Bruxelles, n'implique pas que l'ALDE, présidée par le Belge Guy Verhofstadt, prenne position dans la politique interne espagnole, souligne l'alliance.

"Le conseil a décidé de l'exclusion de manière pratiquement unanime", a déclaré à Bruxelles Luis Garicano, vice-président d'ALDE et membre du parti espagnol Ciudadanos. Le départ du Parti démocrate européen catalan, formation de l'ancien président catalan Carles Puigdemont, a été approuvé par 84 voix pour, trois votes contre (dont deux de PDeCAT) et cinq abstentions. Le conseil a ainsi donné "un signal clair" que les formations comme le PDeCAT "avec cette culture de corruption et cette façon de travailler n'ont pas leur place au sein de la famille libérale européenne ou dans aucun autre grand parti européen", a estimé M. Garicano. "La décision a surtout été prise" à cause des accusations de corruption, a affirmé l'Espagnol. Il a souligné que le conseil de ce samedi n'avait "pas du tout" discuté "de la dérive indépendantiste" du PDeCAT. En tout état de cause, M. Garicano a néanmoins relevé que les libéraux considèrent "toujours" que les problèmes "doivent se résoudre dans l'état de droit, dans le dialogue et sans enfreindre les règles". Le 26 septembre dernier, l'exécutif d'ALDE avait déjà recommandé "à l'unanimité" la sortie de PDeCAT de ses rangs, dans la perspective du conseil extraordinaire de ce samedi, qui avait pour unique point du jour le "départ" de la formation catalane. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous