Accueil Actu Magazine Culture

Après "CODA", Eugenio Derbez poursuit sa mue dramatique avec "Radical"

Après son second rôle remarqué dans "CODA", le remake américain oscarisé de "La Famille Bélier", l'acteur mexicain Eugenio Derbez revient dans son pays natal avec un nouveau film dont l'action se déroule dans une école défaillante d'une ville frontalière infestée de gangs.

"Radical" se concentre sur l'histoire vraie d'un enseignant qui a utilisé des méthodes non conventionnelles pour révolutionner une école primaire sous-financée et inspirer ses élèves les plus doués à rêver d'une vie en dehors de Matamoros.

"J'avais déjà le projet de m'impliquer dans un drame, mais je ne trouvais pas la bonne opportunité", a déclaré M. Derbez lors d'un entretien avec l'AFP. "Et quand le scénario de +Radical+ est tombé entre mes mains, je me suis dit +c'est la bonne+".

Le film, qui sort en salles aux États-Unis ce vendredi, et doit sortir à une date ultérieure en France, a remporté le prix du public au festival indépendant de Sundance en début d'année.

M. Derbez y incarne Sergio Juarez Correa, un enseignant qui décide de retourner dans sa ville natale pour tenter d'améliorer la vie des élèves qui grandissent au milieu des gangs de trafiquants de drogue, de la violence et de la pauvreté.

Il adopte une pédagogie peu orthodoxe, tout en essayant de surmonter le manque total de ressources ou de financement d'une école qui, dans la réalité, est située à côté d'une gigantesque décharge dans la ville de Matamoros.

"C'est un film très cru, qui ne déguise pas la réalité", résume l'acteur.

"Mais c'est aussi un film inspirant", estime-t-il. "Parce que ce professeur - malgré le fait qu'il vive dans ces conditions, dans un environnement aussi violent, malgré le fait qu'il ait tout contre lui et qu'il n'ait aucune ressource - avec une pure imagination, une pure ingéniosité et le désir d'aller de l'avant, réussit à changer la vie de tous ces enfants."

M. Derbez a déjà joué le rôle d'un enseignant: il incarnait un professeur de chorale dans "CODA", qui a remporté l'Oscar du meilleur film en 2022.

- Rôle "très intime" -

Mais ce nouveau rôle est "quelque chose de très intime, de très personnel" pour l'acteur, assure le réalisateur de "Radical", Chris Zalla.

Au départ, "c'était la panique pour Eugenio", qui est une grande star au Mexique mais qui est plus connu pour ses rôles comiques avec des costumes et des accessoires élaborés, raconte-t-il. Avec ce long-métrage, "je pense que nous voyons un autre Eugenio".

Le film a été inspiré par un article paru en 2013 dans le magazine américain Wired et devenu viral.

A l'époque, sa couverture montrait Paloma Noyola, une élève de Juarez Correa qui vivait à côté de la décharge où travaillait son père, mais qui avait un don particulier pour les mathématiques.

Elle est interprétée dans le film par Jennifer Trejo.

On y suit également Lupe (Mia Fernanda Solis), qui s'intéresse à la philosophie mais subit les pressions de sa mère pour abandonner l'école et aider à élever ses jeunes frères et sœurs, et Nico (Danilo Guardiola), qui est peu à peu coopté par un gang local.

La plupart des jeunes acteurs qui apparaissent dans le film n'avaient qu'une expérience très limitée devant la caméra.

"Certains d'entre eux vivaient dans les conditions dans lesquelles nous tournions, et c'était donc quelque chose de très familier pour eux", explique M. Zalla. "Il ne s'agissait pas tant de jouer que de vivre ce qu'ils connaissaient."

Beaucoup des amis de Jennifer Trejo ont ainsi connu des difficultés similaires à celles de son personnage, Mia.

"J'ai une amie qui a dû arrêter ses études parce que sa mère a beaucoup d'enfants dont elle doit s'occuper", raconte-t-elle à l'AFP. "C'est quelque chose que nous voyons tous les jours et nous l'avons normalisé."

Malgré ce triste constat, le film offre une lueur d'espoir, selon le jeune Danilo Guardiola. Il "nous montre aussi que tous ces enfants ont un potentiel et qu'avec un peu d'aide ou de conseils, ils peuvent le libérer et réaliser leurs rêves."

À lire aussi

Sélectionné pour vous