Accueil Actu Magazine Culture

La Jeune Fille à la Perle à nouveau exposée après une action de militants écologistes

(Belga) Le tableau "La Jeune Fille à la Perle" du peintre néerlandais Johannes Vermeer a retrouvé vendredi après-midi sa place au musée Mauritshuis de La Haye, après avoir été pris pour cible jeudi par des activistes belges pour le climat. Le cadre a été légèrement touché mais la toile n'a subi aucun dommage.

"Nous sommes extrêmement reconnaissants que la peinture soit intacte et de retour si rapidement, afin que les visiteurs et visiteuses du monde entier puissent à nouveau l'admirer", a commenté, soulagée, la directrice du musée, Martine Gosselink. Après l'action des trois militants du collectif "Just Stop Oil", qui ont jeté une substance sur le tableau - protégé par une vitre -, l'oeuvre a fait escale dans l'atelier de restauration du musée Mauritshuis. L'expertise a conclu que la toile n'avait pas été endommagée. Jeudi, un activiste a collé sa tête sur la plaque de verre protégeant "La Jeune Fille à la Perle", tandis qu'un autre lui vidait dans le cou et aspergeait le tableau de ce qui ressemblait à de la sauce tomate. L'un des trois militants s'est alors adressé à la foule, lui demandant "comment elle se sentait" lorsque "quelque chose de beau et précieux" était "détruit sous ses yeux". "Ce tableau est protégé par du verre mais l'avenir de nos enfants ne l'est pas", avait-il conclu. Les trois activistes, âgés de 42 et 45 ans et de nationalité belge, ont été arrêtés jeudi par la police néerlandaise. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous