Accueil Actu Magazine Science & Nature

Greta Thunberg plaide non coupable à Londres après une manifestation climat

Poursuivie après une manifestation pour le climat qui avait perturbé une conférence organisée par l'industrie des hydrocarbures à Londres en octobre, la militante écologiste Greta Thunberg a plaidé mercredi non coupable d'infraction à l'ordre public.

Scrutée par les journalistes à la Westminster Magistrates Court, la Suédoise de 20 ans n'a pris la parole que pour confirmer son identité et indiquer qu'elle plaidait non coupable, à l'instar de quatre autres prévenus.

Tous ont été laissés en liberté en attendant le procès de deux jours prévu au tribunal de la City de Londres à partir du 1er février.

Ils avaient été accueillis par des militants de Greenpeace et Fossil Free London munis de pancartes comme "Faites payer les pollueurs".

Greta Thunberg avait été inculpée avec 25 autres militants après avoir manifesté le 17 octobre devant l'Energy Intelligence Forum, une conférence qui réunissait les principales compagnies pétrolières et gazières dans un hôtel de luxe de la capitale britannique.

"Derrière ces portes closes (...), des politiciens sans carrure concluent des accords et des compromis avec les lobbyistes du secteur destructeur des combustibles fossiles", avait lancé Greta Thunberg à la presse, avant d'être embarquée dans un fourgon de police.

Libérée sous contrôle judiciaire, elle avait dès le lendemain pris part à une nouvelle manifestation devant l'hôtel, avec des centaines d'autres personnes.

La militante est poursuivie pour ne pas s'être pliée à l'injonction de la police londonienne de ne pas bloquer la rue où se déroulait ce rassemblement.

Londres a récemment annoncé l'octroi d'une pléthore de nouveaux permis d'exploration pétrolière et gazière, au nom de l'indépendance énergétique dont le gouvernement britannique a fait une de ses priorités.

Le Premier ministre Rishi Sunak a aussi repoussé de cinq ans l'interdiction de la vente de voitures thermiques neuves et reporté l'interdiction des chaudières au fioul, GPL ou charbon.

À lire aussi

Sélectionné pour vous