Accueil Actu Magazine Science & Nature

La Corée du Sud veut planter son drapeau sur Mars d'ici 2045

La Corée du Sud a confirmé son objectif d'envoyer une sonde sur la Lune d'ici 2032, et veut planter son drapeau sur Mars à l'horizon 2045, a déclaré jeudi le président Yun Suk Yeol.

"J'ai toujours pensé qu'il y avait un rêve et un avenir infinis dans l'espace", a déclaré jeudi le président, en présentant un plan dédié à l'exploration spatiale. L'Administration aérospatiale de Corée (KASA), nouvellement créée, "s'efforcera de faire atterrir une sonde sur la Lune d'ici 2032 et de planter le Taegeukgi (le drapeau sud-coréen, ndlr) sur Mars d'ici 2045", a-t-il ajouté.

La Corée du Sud a placé en orbite lunaire en décembre 2022 sa sonde "Danuri", lancée quelques mois plus tôt à bord d'une fusée SpaceX.

Le pays a franchi une étape supplémentaire dans son programme spatial en mai 2023, avec le succès du troisième tir de sa fusée de conception nationale, Nuri. Trois autres lancements de Nuri seront effectués d'ici à 2027, indiquait l'année dernière le ministre des Sciences et de la Technologie, Lee Jong-ho.

La KASA, fondée sur le modèle de la Nasa, sera dirigée par l'Américain d'origine coréenne John Lee, qui y a travaillé 30 ans. L'agence a pour objectif immédiat la participation sud-coréenne à la mission lunaire Artemis 3, qui doit se dérouler en 2026 sous l'égide des Etats-Unis.

Yun Suk Yeol a promis d'"augmenter le budget alloué au développement spatial à 1.500 milliards de wons (environ 1 milliard d'euros) d'ici 2027", soit le double de l'enveloppe actuelle. Le pays pourrait consacrer 100.000 milliards de wons (67 milliards d'euros) à l'exploration spatiale d'ici 2045.

À lire aussi

Sélectionné pour vous