Accueil Actu Magazine Science & Nature

Pollution de la Mehaigne: la commune de Wanze rassure ses habitants

La pollution de la Mehaigne à l'acide trifluoroacétique (TFA), résultant notamment de la dégradation des pesticides contenant des PFAS, n'affecte pas la qualité de l'eau du robinet, assurent les autorités communales de Wanze (province de Liège), jeudi, en réponse aux nombreuses questions posées par les habitants de la commune.

"L'eau du robinet ne pose pas de problème. La Mehaigne n'est, en effet, pas potabilisée. Cela n'affecte donc pas la qualité de l'eau qui coule dans les foyers", selon la commune.

Cette dernière a par ailleurs adressé des courriers à la ministre wallonne de l'Environnement, Céline Tellier et à l'administration "afin de les interroger sur les actions et mesures urgentes qu'ils envisagent de prendre pour lutter contre cette concentration alarmante de polluants".

Un contact a également été pris avec le Contrat de Rivière Meuse Aval avec qui la commune en étroite collaboration.

L'eau de la Mehaigne, une rivière qui sillonne la Hesbaye, présente un niveau d'acide trifluoroacétique (TFA) de 2.500 ng/l. Ce taux est cinq fois supérieur à la limite de 500 ng/l fixée pour la somme de tous les PFAS, selon la future directive européenne sur l'eau potable, a fait savoir, en début de semaine, l'association environnementale Nature & Progrès.

À lire aussi

Sélectionné pour vous