Accueil Actu Monde Economie

Dans le Minnesota, Biden essaie de renouer avec l'Amérique rurale

Joe Biden, en campagne pour un second mandat, se rend mercredi dans une ferme familiale du Minnesota (nord), pour tenter de renouer avec l'Amérique rurale, qui a majoritairement voté pour son rival Donald Trump en 2016 comme en 2020.

Cet État de la région des Grands Lacs se trouve aussi être celui de Dean Phillips, parlementaire peu connu sur la scène nationale, qui vient de se lancer dans la primaire démocrate.

Le président américain est toutefois assuré, sauf énorme surprise, d'être le candidat de son parti à la présidentielle de novembre 2024.

Joe Biden lance une offensive de deux semaines au cours de laquelle plusieurs membres de son gouvernement vont sillonner les campagnes américaines, afin de montrer comment la politique économique et sociale du démocrate de 80 ans "garantit aux Américains ruraux qu'ils n'ont pas à partir loin de chez eux pour trouver des opportunités."

L'exécutif américain veut vanter les investissements massifs dans les infrastructures lancés par Joe Biden, synonymes, selon la Maison Blanche, de meilleur accès à internet, de routes rénovées, de systèmes électriques plus fiables et de meilleur accès à la santé.

Le président devrait aussi évoquer le soutien promis aux systèmes agricoles innovants et plus résilients face au changement climatique, ainsi que ses efforts pour développer la concurrence sur certains marchés agricoles au bénéfice des petits exploitants.

Le vote rural pourrait s'avérer crucial dans certains États disputés l'an prochain, mais il sera très difficile à Joe Biden de renverser la tendance des campagnes américaines à voter de plus en plus républicain.

Selon l'institut Pew Research, l'ancien président républicain Donald Trump a très largement remporté cet électorat rural lors des deux dernières élections présidentielles: 59% des électeurs des campagnes ont voté pour lui en 2016, et 65% en 2020.

À lire aussi

Sélectionné pour vous