Accueil Actu Monde Economie

Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi, s'offrant un petit rebond après une semaine sinistre, mais la prudence est restée de mise avant le début, vendredi, d'une séquence cruciale pour les marchés.

Le Dow Jones s'est octroyé 0,54%, l'indice Nasdaq a progressé de 1,13% et l'indice élargi S&P 500, de 0,75%.

Le S&P 500 a mis fin à un enchaînement de cinq séances de baisse consécutives, et huit en neuf journées de Bourse.

"Il semble que cette série se soit arrêtée non pas en raison de catalyseurs positifs, mais par épuisement", a commenté, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.

Depuis la semaine dernière, les investisseurs se sont crispés à l'idée d'une banque centrale américaine (Fed) à la main trop lourde et d'une économie américaine programmée pour une récession.

"Je ne pense pas que la séance d'aujourd'hui soit un signe que cette appréhension se soit calmée", a estimé Keith Buchanan,de Globalt Investments. "Elle reste omniprésente."

Les investisseurs ont relevé la hausse hebdomadaire de la population des allocataires chômage, qui se situe au plus haut depuis février.

Pour Nancy Vanden Houten, d'Oxford Economics, cette évolution témoigne du fait qu'"il devient plus difficile pour les allocataires chômage de trouver un emploi", un signe de refroidissement du marché du travail bien accueilli par Wall Street, car favorable à une décélération de l'inflation.

La place new-yorkaise est désormais en position d'attente avant la publication, vendredi, de l'indice des prix à la production (PPI) pour novembre, qui sera suivie par l'indice des prix à la consommation (CPI), pour le même mois, mardi, et la décision de politique monétaire de la Fed, mercredi.

Si les indicateurs "montrent que l'inflation revient sous contrôle" et que la Fed "indique une volonté d'être moins offensive", "cela redonnerait au marché l'appétit pour le risque", de quoi relancer les marchés actions, selon Keith Buchanan.

Après avoir chuté brutalement chuté ces dernières semaines, les taux obligataires se sont légèrement repris jeudi. Le rendement des emprunts d'Etat américain à 10 ans est remonté à 3,48%, contre 3,41% mercredi.

Après une entame du mois de décembre calamiteuse, la séance de jeudi a été l'occasion d'une chasse aux bonnes affaires, qui a bénéficié, entre autres, à Apple (+1,21%), Airbnb (+3,64%) et au câblo-opérateur Comcast (+1,01%).

ExxonMobil a aussi été recherché (+0,74% à 104,42 dollars) après avoir dévoilé, jeudi, une série d'objectifs à moyen et long terme. Le pétrolier prévoit notamment de racheter pour 50 milliards de dollars de ses propres actions d'ici fin 2024, ce qui a séduit les investisseurs.

Activision Blizzard a souffert (-1,54% à 74,76 dollars) de la décision de l'Autorité américaine de la concurrence (FTC) de contester le rachat de l'éditeur de jeux vidéos par Microsoft, annoncé en janvier.

Tesla a poursuivi sa glissade (-0,34% à 173,44 dollars), qui a raboté le titre de près de 11% depuis vendredi. Le repli a valu à Elon Musk, patron du constructeur automobile, de céder, de nouveau, la première place au classement des fortunes mondiales au PDG de LVMH, le Français Bernard Arnault.

Les valeurs chinoises cotées à New York ont bondi, aidées par l'assouplissement des règles sanitaires en Chine. Les plateformes de commerce en ligne Alibaba (+6,61%), JD.com (+3,28%) et Pinduoduo (+6,16%) menaient la charge.

Les investisseurs individuels ont confirmé leur soutien à GameStop (+11,37% à 24,79 dollars), la chaîne de magasins de jeux vidéo devenue symbole des "meme stocks", ces actions dont la valeur a été poussée par un vent de spéculation début 2021.

Le groupe a pourtant publié mercredi une perte plus importante qu'attendu par les analystes, le septième résultat trimestriel consécutif dans le rouge.

La plateforme de location de vêtements Rent The Runway s'est envolé (+74,26% à 2,37 dollars) après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes. Le service compte désormais plus de 176.000 abonnés.

  1. Nasdaq

À la une

Sélectionné pour vous