Accueil Actu Monde International

Arrestation de la jeune icône palestinienne Ahed Tamimi pour "incitation au terrorisme" -2

L'armée israélienne a annoncé lundi l'arrestation lors d'un raid en Cisjordanie occupée de la militante de 22 ans Ahed Tamimi, icône de la cause palestinienne dans le monde.

"Ahed Tamimi soupçonnée d'incitation à la violence et à des activités terroristes a été appréhendée dans la ville de Nabi Saleh. Tamimi a été transférée aux forces de sécurité israéliennes pour un interrogatoire plus approfondi", a indiqué un porte-parole de l'armée à l'AFP.

La militante a été arrêtée lors d'un raid de l'armée israélienne "visant à appréhender des individus soupçonnés d'être impliqués dans des activités terroristes et d'incitation à la haine" dans le nord de la Cisjordanie occupée, a ajouté la même source.

Ahed Tamimi était devenue célèbre à 14 ans, filmée en train de mordre un soldat israélien pour l'empêcher d'arrêter son petit frère, plaqué au sol et qui avait le bras dans le plâtre.

Elle est depuis devenue une icône mondiale de la cause palestinienne et est considérée par les Palestiniens comme un exemple de courage face à la répression israélienne dans les Territoires palestiniens occupés.

Elle avait été arrêtée en 2017 et détenue 8 mois pour avoir giflé deux soldats israéliens dans la petite cour de la maison familiale à Nabi Saleh, en Cisjordanie occupée, leur demandant de quitter les lieux.

Depuis le début de la guerre déclenchée le 7 octobre par l'attaque meurtrière du Hamas en Israël, les forces de sécurité israélienne procèdent à de massives arrestations de Palestiniens soupçonnés de violence, d'incitation à la violence ou d'être membres du Hamas.

Par ailleurs, 150 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie occupée par des tirs de soldats ou de colons israéliens, selon le ministère palestinien de la Santé.

À lire aussi

Sélectionné pour vous