Accueil Actu Monde International

Au moins 50 morts dans des inondations dans l'ouest de l'Afghanistan

Des crues soudaines dans l'ouest de l'Afghanistan ont tué au moins 50 personnes, a annoncé samedi la police provinciale.

"Cinquante habitants de la province de Ghor ont été tués par les inondations de vendredi et un certain nombre d'autres sont portés disparus", a déclaré le porte-parole de la police de la province, Abdul Rahman Badri.

Les crues ont détruit, selon lui, quelque 2.000 habitations et en ont endommagé des milliers d'autres.

"Ces terribles inondations ont également tué des milliers de têtes de bétail, (...) détruit des centaines d'hectares de terres agricoles, des centaines de ponts (...) et des milliers d'arbres", a-t-il aussi ajouté, précisant que des routes avaient été "complètement bloquées".

D'autres provinces, dans le nord de l'Afghanistan, ont été frappées par des crues soudaines en fin de semaine dernière, et de nouvelles intempéries étaient attendues, a averti l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au moins 300 personnes ont trouvé la mort dans ces inondations, notamment dans la province de Baghlan, selon le Programme alimentaire mondial et les responsables talibans.

Ces précipitations sont survenues après un hiver anormalement sec et plusieurs années de sécheresse dans ce pays figurant parmi les plus exposés aux changements climatiques, d'après les experts.

À lire aussi

Sélectionné pour vous