Accueil Actu Monde International

L'armée israélienne diffuse des vidéos montrant selon elle des otages à l'hôpital al-Chifa

L'armée israélienne a diffusé dimanche soir des images présentées comme venant des caméras de surveillance de l'hôpital al-Chifa de Gaza et montrant le 7 octobre des otages amenés dans l'enceinte de l'établissement.

"Ces découvertes prouvent que l'organisation terroriste du Hamas a utilisé comme infrastructure terroriste le complexe hospitalier al-Chifa le jour du massacre", ont indiqué l'armée et le renseignement israélien dans un communiqué.

Dans l'une des vidéos, un homme est vu en train d'être amené sur une civière entouré de plusieurs hommes dont au moins quatre armés. Sur une autre, un individu semble lutter alors qu'il est poussé dans un couloir.

"Ici, vous pouvez voir le Hamas emmener un otage à l'intérieur", a commenté le porte-parole de l'armée Daniel Hagari au cours d'un point-presse. "Nous n'avons pas encore localisé ces deux otages, a-t-il ajouté. "Nous ne savons pas où ils se trouvent".

Ces images, dont l'AFP n'a pas pu vérifier l'authenticité dans l'immédiat, semblent datées du 7 octobre 2023, le jour où le mouvement islamiste palestinien a mené son attaque sur Israël, la plus violente de l'histoire du pays depuis 1948, tuant environ 1.200 personnes, en majorité des civils selon les autorités israéliennes et prenant quelque 240 otages.

En représailles, Israël a juré d'"anéantir" le mouvement et son armée pilonne sans relâche le petit territoire palestinien où elle a lancé une opération terrestre le 27 octobre. Mais l'ampleur des destructions suscitent les réprobations d'une partie de la communauté internationale.

Au total, 13.000 personnes ont été tuées dans les bombardements israéliens depuis le 7 octobre, incluant plus de 5.500 enfants, selon le gouvernement du Hamas.

À lire aussi

Sélectionné pour vous