Accueil Actu Monde International

Le ministre de la Défense Prabowo Subianto remporte l'élection présidentielle en Indonésie

L'actuel ministre de la Défense Prabowo Subianto, qui avait revendiqué la victoire le jour du scrutin le 14 février, a remporté l'élection présidentielle en Indonésie dès le premier tour, a annoncé mercredi la commission électorale.

L'ancien général âgé de 72 ans l'a emporté avec une confortable majorité de 58,6% des suffrages face à ses deux rivaux Anies Baswedan (24,9%) et Ganjar Pranowo (16%) qui ont d'ores et déjà annoncé vouloir contester le résultat.

Au total, 96 millions d'électeurs se sont prononcés en faveur du ministre de la Défense, contre 41 millions à son plus proche rival Anies Baswedan.

Prabowo Subianto, au passé militaire controversé, succédera en octobre prochain à Joko Widodo, surnommé Jokowi, à la tête de la première économie d'Asie du Sud-Est. Il aura pour vice-président Gibran Rakabuming Raka, fils du président sortant.

Dès le soir du vote le 14 février, Prabowo Subianto, qui se présentait pour la 3e fois à la présidence après ses échecs de 2015 et 2019, avait revendiqué une "victoire pour tous les Indonésiens" sur la base des premières projections.

Selon les experts, Prabowo Subianto a fédéré les électeurs sur une rhétorique nationaliste et populiste, s'engageant à poursuivre la politique de Jokowi.

A l'époque chef des forces spéciales, Prabowo Subianto a été accusé par des ONG et par ses anciens responsables d'avoir ordonné l'enlèvement de militants pro-démocratie dans les années 1990, vers la fin du régime de Suharto. Il a rejeté ces accusations et n'a jamais été poursuivi.

Mais grâce à une large présence sur les réseaux sociaux, l'homme a adouci son image auprès des jeunes Indonésiens qui ignorent souvent les accusations portées contre lui et apprécient son engagement à poursuivre la politique du très populaire Jokowi.

À lire aussi

Sélectionné pour vous